L’économie sociale et solidaire cherche à concilier l’activité économique et l’utilité sociale. Elle s’appuie sur les compétences et les besoins collectifs pour définir les modalités de production et d’accès aux marchés. Les initiatives dans le domaine de l’économie sociale et solidaire se fondent sur les valeurs suivantes: l’éthique dans les relations humaines, la gouvernance locale, la solidarité et le développement durable. GeTM favorise les actions qui tiennent compte de ces valeurs.

Un développement économique équitable permet le développement de systèmes coopératifs, l’amélioration des échanges locaux et du pouvoir d’achat, ainsi que l’autonomie de gestion. En outre, il favorise les échanges culturels, techniques et sociaux entre producteurs et entre producteurs et consommateurs.

Les priorités de GeTM en ce qui concerne l’économie sociale et solidaire sont:

  • La recherche d’alternatives d’emploi et de revenus pour les personnes les plus à risque d’être exclues du système économique.
  • Le soutien et l’accès aux marchés locaux des petits producteurs, artisans, paysans et éleveurs.
  • La promotion de groupes et coopératives, ainsi que des artisans et des micro-entrepreneurs.
  • L’encouragement des associations villageoises, comités de gestion, groupes de femmes et comités inter-villageois au partage de connaissances et de techniques, et à l’échange de produits.
  • La promotion et le développement des marchés locaux, ainsi que la consolidation des réseaux régionaux de transformation et de commercialisation des produits.
  • La responsabilisation des consommateurs et le soutien au dialogue avec les intermédiaires et les autorités.

GeTM encourage particulièrement les actions destinées aux femmes, aux jeunes et aux personnes marginalisées pour des raisons spécifiques aux différents contextes locaux, afin de transformer leur position dans la société sur le long terme.