La pollution de l’air, des sols et des eaux ; la raréfaction de l’eau potable ; l’épuisement des sols et des matières premières ; et la disparition des forêts, sont des réalités de plus en plus présentes et contre lesquelles il est urgent de lutter.

Il est essentiel de soutenir les populations et de les aider à s’organiser pour développer une gestion écologique et durable des ressources, garantissant ainsi leur renouvellement et conservation. Les programmes de gestion de l’environnement sensibilisent et responsabilisent les populations à une utilisation écologique et durable des ressources; favorisent l’organisation de groupes pour l’amélioration de leur environnement; et permettent de démontrer aux autorités la viabilité de solutions alternatives et participatives, adaptées aux contextes locaux.

Les priorités de GeTM en ce qui concerne l’eau et l’environnement sont:

  • L’accès rationnel aux ressources et l’utilisation adéquate de ces ressources, parfois rares, grâce à des techniques appropriées (réhabilitation des sols, lutte contre l’érosion et la désertification, approvisionnement en eau potable).
  • La répartition équitable des ressources entre les différents groupes marginalisés.
  • Le développement de techniques d’agriculture et d’élevage non intensifs et respectueux de l’environnement (agroécologie, réintroduction de pâturages, etc.)
  • La formation des divers acteurs engagés dans une gestion durable de leur environnement.
  • La gestion participative des ressources.

Une attention spéciale est portée à l’accès à l’eau, à la terre et aux semences, qui doivent être considérés comme des droits inaliénables à tout être humain. GeTM soutient des projets qui travaillent dans le domaine de la gestion communautaire de l’eau, la gestion ou la préservation des ressources naturelles, la gestion des eaux usées, ainsi que la gestion des déchets. Au-delà des répercussions positives immédiates, les améliorations dans ces domaines ont un impact à long terme sur la santé publique.