Bénin

Petit pays d’Afrique de l’Ouest, le Bénin compte 11.3 millions d’habitants (chiffres de janvier 2016).
C’est au sud du pays que sont concentrés les trois quarts de la population. Notamment, dans les grandes villes de Cotonou et Porto-Novo (capitale administrative). 45 % des habitants vivent dans les centres urbains du pays.

Le Bénin reste un pays à faible développement humain avec un revenu par tête d’habitant de 540 USD. En dépit de ses progrès, le Bénin est classé au 163ème rang sur 177 au niveau mondial, en matière d’IDH.

Togo

Le Togo est l’un des plus petits états africains, s’étirant sur environ 700 km du nord au sud, avec une largeur n’excédant pas 100 km. Il compte 7.5 millions d’habitants (chiffres de janvier 2016). La population y est jeune, 60 % des Togolais ont moins de 25 ans. Le pays reste essentiellement rural. Seuls 38 % de la population vivent dans les centres urbains, majoritairement à Lomé, capitale du pays qui compte plus d’un million d’habitants.

Colombie

Deuxième pays le plus peuplé d’Amérique du Sud, la Colombie compte plus de 47 millions d’habitants.

Grand exportateur de café et de pétrole, c’est une des grandes puissances de l’Amérique Latine. Mais sa bonne santé économique (taux de croissance de 4.5 % en 2015) cache une répartition des richesses inégales. En 2014, on estime à 15.2 % – soit 7 millions – le nombre de Colombiens vivant avec moins de deux dollars par jour.

Pérou

Troisième plus grand pays d’Amérique du Sud, le Pérou compte 31.25 millions d’habitants (chiffres de janvier 2016). Environ 72 % de la population vit en milieu urbain. La capitale et plus grande ville du Pérou est Lima ( 8.5 millions d’habitants). C’est également le principal centre économique du pays.

L’espagnol, parlé par environ 70 % de la population, a longtemps été la seule langue officielle du Pérou, alors que les Amérindiens, descendants des Incas, représentent environ 45 % de la population. En 1975, le quechua, une des principales langues des Amérindiens, est également reconnu.

Suisse

Dès sa fondation, GeTM inscrit la sensibilisation de la population Suisse, comme un de ses préceptes. En plus du soutien financier, l’association souhaite rassembler la population de la région autour des problématiques que rencontrent les populations dans les pays les plus défavorisées. De ce fait, chaque année GeTM participe à ou met en place des événements et des manifestations tels que des expositions, des concerts, présentations de films, stands, etc.